Do you want to buy antibiotics online without prescription? http://buyantibiotics24h.com/ - This is pharmacy online for you!

Diapositive

Enfants du baby-boom
et dépendances:

quels modèles de consommation ?

Ignace Olazabal, Ph.D. anthropologie
Responsable de programmes :
Gérontologie
Toxicomanies
JEUDIS DE L’INSTITUT DU CRDM-IU ET
DE LA SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE
21 NOVEMBRE 2013
Qui sont les enfants du baby-boom au
Québec?
 Des cohortes très nombreuses nées entre 1943 et 1965 • 2 millions de naissances au Québec (35% de la population en 1965) + jeunes migrants (environ 40% de la population du  Une catégorie démographique formée de diverses • Les aînés (nés entre 1943 et 1951) (Olazabal 2009, Ricard 1992,
Dumont 1986)
La génération intermédiaire (nés entre 1952 et 1958)
La génération X (nés entre 1959 et 1965)
 Un ensemble hétéroclite d’individus aux conditions • Soumis à des inégalités sociales de santé Baby-boomers et enfants du baby-boom
Tous les enfants du baby-boom de la première génération ont un vécu expérientiel en commun (effet – Enfance et adolescence sous l’encadrement social national- catholique (période pré-Révolution tranquille) → années 40 – Encadrement par le régime providentialiste des Trente Glorieuses après la Révolution tranquille → années 60 et 70 – Possibilité de s’affranchir des contraintes familiales et de vivre sa vie selon le désir de chacun(e) → années 60 et 70 – Désengagement progressif du régime providentialiste après les Trente Glorieuses (Virage ambulatoire, privilégiement de politiques enfance-jeunesse, gestion partenariale avec le secteur communautaire, développement de la participation Tous les enfants du baby-boom ne sont
pas des baby-boomers
Les baby-boomers, un ensemble générationnel au sein – «système de sécurité et stabilité de repères» (Dumont
1986) et/ou
– participation à la contre-culture et à la culture jeune (Owram 1997)
– Combat pour la libération sexuelle, l’égalité de hommes et des femmes, la laïcité et la sécularisation de la société, la nation québécoise (Olazabal et al. 2009)
– Processus d’individuation très marqué avec transformation – Adhésion massive à la société de consommation et à la Les enfants du baby-boom deviennent des
 Environ 600 000 personnes nées entre 1943 et 1948  Entre 120 000 et 140 000 enfants du baby-boom atteindront leurs 65 ans chaque année au cours des  Les conditions de santé sont très variables et soumises à d’importantes inégalités de santé Une culture baby-boomer?
– Un niveau d’éducation supérieur important – Une capacité d’aller chercher l’information (grands – Un pouvoir de revendication et d’exigence de respect – Libre arbitre (je trace mon propre destin et détermine ma position sociale – professionnelle, familiale, Une nouvelle culture de consommation
issue de la culture jeune
 Société des loisirs et démocratisation de la consommation des substances psychoactives illicites ou légales à travers la pop-rock (années 60 et 70) – – Cannabis (Sweet Jane de Velvet Underground) – Barbituriques (morts de Jimi Hendrix, John Bonham) Contre-culture, hédonisme et habitudes de
consommation pendant le jeune âge adulte
 Banalisation de l’utilisation des «drogues douces»  Développement de la consommation du vin  Développement de la consommation des «drogues  Surdéveloppement du processus d’individuation et de la culture de l’ayant-droit (auto-encadrement et  Développement d’une culture hédoniste L’âge adulte: de nouvelles problématiques
socioculturelles
 Incitation à l’auto-régulation, à la culture de l’auto- responsabilisation et l’approche de la réduction des méfaits
(Quirion 2010), voire de la gestion de la consommation (Maranda
 Augmentation de la pression sociale et de la culture de la performance et de l’efficience (produire plus et plus rapidement) avec amoindrissement de la capacité de suivre la cadence socialement imposée, surtout au-delà de 65 ans  Diminution de la capacité d’abnégation et réduction du seuil de tolérance à la souffrance psychique et à la douleur avec développement des troubles anxieux (Pérodeau et al. 2008)
mouvement d’individualisation de la causalité du malaise (être)
(Le Moigne 2008); suicide assisté comme débat de société
Progression de la prise de médicaments psychotropes
et augmentation de la consommation des substances
traditionnelles licites et illicites
 Banalisation de l’usage des Bzp (très sécuritaires en comparaison avec  Progression de l’offre et de la prescription de neuroleptiques, d’anxiolitiques et d’antidépresseurs  Progression de la demande (mais non pas tant de la prescription) d’antidouleurs opioïdes), avec recours progressif à un usage non  Volonté relativement populaire chez les jeunes vieux de légaliser le  Recours aux drogues de performance (Viagra, Cialis, Ritalin)  Consommation importante d’alcool, mais diminution de l’alcoolodépendance (14 % en France après 65 ans) (De Brucq et Vital
 Diminution de la consommation des drogues illicites avec l’avancée en âge globalement, mais progression considérable du maintien de la consommation par rapport aux générations de vieux antérieures Quelques constats
 Aux États-Unis, la corrélation entre prise de la retraite et l’abus de substances semble démontrée (Kuerbis et Sacco
2012; Bacharach et al. 2008)
 Les enfants du baby-boom devenues des personnes âgées seront nombreuses à consommer des substances psychoactives licites et illicites (Duncan et al 2010; Colliver et al.
2006; Simoni-Vastila et Yang 2006, Gfroerer et al. 2002)
 Les raisons de la consommation s’inscrivent dans des considérations sociétales liées au sens même de la vie, surtout au vieil âge, une condition avec laquelle bcp de baby-boomers composent difficilement (augmentation potentielle de l’anxiété et des syndromes dépressifs)  L’isolement social et la solitude sont des prédicteurs Quelques défis de taille
 Les enfants du baby-boom ne vieillissent pas en si bonne santé que ça (problèmes de santé chronique, aussi bien physique que mentale) et ils sont très nombreux  Le sevrage et la réadaptation des enfants du baby-boom vieillissants consommant des substances psychotropes licites et illicites demeurent un défi de taille pour la santé  Trop de recherches épidémiologiques qui prédisent une hausse de la problématique sans toutefois considérer les conditions sociétales (médicocentriques). Besoin urgent de recherches qualitatives et mixtes pour expliquer les problèmes de prévalence dans une perspective

Source: http://dependancemontreal.ca/wp-content/uploads/2014/01/OLAZABAL-2013-11-21-Baby-boomers-et-d%C3%A9pendances.pdf

Freedom area school district

Freedom Area School District N4021 County Road E Freedom, WI 54130-7593 920/788-7944 Phone 920/788-7949 Fax Medication Procedure Pupils requiring medication at school shall be identified by parents to the school nurse. A. Prescription Medication For any prescription medication, forms by the physician and parents allowing school personnel to give the medication (see fo

ftp.tuwien.ac.at

Version 8 of Icon for MS-DOS Department of Computer Science, The University of Arizona 1. Introduction Version 8 of Icon for MS-DOS should run on any computer running MS-DOS 3.0 or higher. Math coprocessorsare supported and used if present; otherwise software emulation is used. Approximate 500K of free RAM is neededto run Icon satisfactorily. Two versions of Icon’s executor system are pro

Copyright © 2010-2014 Medical Pdf Finder